Articles

Mis à jour le lundi 24 juillet 2017 12:02
Share

Commentaires

Ce segment a connu une très faible activité sur ce 1er trimestre.

Dans ce segment, les projets sont, soit trop grands pour bénéficier d’un tarif d’achat T4, soit trop petits pour être compétitifs aux appels d’offres, il est difficile d’affecter les volumes raccordés à l’un ou l’autre des dispositifs de soutien.

 

Sources

  • ENEDIS : statistiques trimestrielles - hors entreprises locales de distribution (ELD), hors EDF SEI /  pour T4 2009 et T1 2010 : répartition par segment estimée sur la base des ratios observés à fin 2010
  • RTE : bilans électriques mensuels depuis juillet 2012 
  • CRE : communications trimestrielles des tarifs d’achat

* cette valeur de prix est la seule rendue publique par le Ministère, s’agissant d’une moyenne pour des installations dont la puissance est comprise entre 100 kWc et 8 MWc, sa pertinence est nulle.