Articles

Mis à jour le mardi 12 février 2019 17:55
Share

Commentaires

Ce segment de marché connaît une forte baisse. Ce segment est, a priori, animé par le raccordement des projets lauréats de l’AO CRE 3 (1100 MW alloués entre décembre 2015 et janvier 2016, dont 1062 dans ce segment). 

La DGEC a communiqué fin octobre 2018 sur le taux de réalisation de l’AO CRE 3 : seulement 60% de la puissance allouée a été raccordée 34 mois après l’adjudication. Au-delà du taux assez moyen de réalisation, nous pouvons tirer plusieurs enseignements de cette information. Au regard du volume cumulé depuis début 2017 (environ 1 GW ou 1,2 GWc), nous pouvons estimer que ce volume comporte 50% de projets AO CRE 3 et 50% de projets bénéficiant du tarif T5 (ou AO CRE 2). Ces derniers constituent un volume important (env. 600 MWc). En conséquence, cela signifie qu’il reste un stock de projets AO CRE 3, dont on peut escompter le raccordement en 2019.

Sources
  • ENEDIS : statistiques trimestrielles - hors ELD, hors EDF SEI – yc autoconsommation avec inj. de surplus / pour T4 2009 et T1 2010 : répartition par segment estimée sur la base des ratios observés à fin 2010
  • RTE : bilans électriques mensuels depuis juillet 2012 
  • CRE : communications trimestrielles des tarifs d’achat

* Pour AO1S, AO2S et AO3S : prix moyen pondéré des dossiers complets sauf lots spécifiques CPV, thermodynamique et Corse/DOM / pour AO4, prix moyen pondéré des dossiers lauréats