Articles

Mis à jour le mardi 12 février 2019 18:06
Share

Commentaires

Depuis 2012, ce segment de marché fait l’objet d’appels d’offres pluriannuels, dont les puissances crête allouées figurent en « négatif » au trimestre de dépôt. En « positif », figurent les puissances crête théoriquement raccordables à l’échéance fixée par le cahier des charges, cette valeur ne tient pas compte du délai de raccordement (anticipé ou reporté), ni d’un taux de défaillance des projets lauréats.

En ce 4ème trimestre 2018, le marché est a priori animé par des projets au sol AO CRE 3 (AO3S), mais les premiers projets AO CRE 4.1 (AO4.1S) et quelques très grands projets en toitures (AO4.1B) peuvent potentiellement alimenter le volume de raccordement de ce trimestre.

Ce segment de marché ayant été simultanément animé par le tarif T5 et les appels d’offres, seule l’analyse faite par le Ministère permet d’identifier le taux de mise en service de chaque session d’appels d’offres.

 
Sources
  • Ministère en charge de l’Energie / Commission de régulation de l’Energie : publications relatives aux appels d’offres

NB : les projets dont la puissance est supérieure à 1200 kWc ont comptabilisés dans ce segment supérieur à 1000 kVA

* Ratio MWc/MW : 1 MWc équivaut à 0,85 MW

** Cumul des volumes raccordés : statistiques ENEDIS depuis T1 2013 majoré de 5% pour considérer les volumes raccordés par les Entreprises Locales de Distribution

*** Ministère en charge en l’Energie / % de la puissance mise en service