Articles

29ème édition de l'Observatoire

Mis à jour le mercredi 27 mars 2019 15:22
Share


TABLE RONDE // 26 mars 2019 / PwC, Neuilly-sur-Seine 

Etat des lieux du marché photovoltaïque français et enjeux du suivi de la filière

Mardi 26 mars 2019, à l’occasion de la présentation publique du bilan 2018 de la filière photovoltaïque en France, le think-tank France Territoire Solaire a souhaité engager la réflexion avec plusieurs acteurs du système électrique sur les modalités d’un meilleur suivi de la filière photovoltaïque en France.

Lire le communiqué de presse

Voir ou revoir la présentation

_________________________________________________________________



L’actualité du 4ème trimestre 2018 : 

Lire le communiqué de presse

 

 

Volume de raccordement en baisse au 4ème trimestre 2018, l’année 2018 se termine autour 850 MW comme en 2017

 
 

Le volume de raccordement au 4ème trimestre 2018 s’établirait autour de 150 MW*. Ce volume est inférieur à celui des précédents trimestres.

* NB : les données d’ENEDIS ont été complétées avec les données relatives à l’autoconsommation sans injection et elles ont été consolidées, ce qui induit des variations d’un trimestre à l’autre et d’une publication à l’autre.


L’année 2018 se termine autour de 850 MW, comme en 2017. Le rythme de raccordement trimestriel est resté insuffisant pour dépasser la barre du GW annuel. 

Ce 4ème trimestre est marqué :
  • par une croissance du segment « autoconsommation » (totale ou partielle), avec 5 600 installations raccordées,
  • par une stabilité du segment des installations domestiques (<9 kW), avec un volume de 22 MW, 
  • par une dynamique haute du segment des moyennes toitures (9 à 100 kW), atteignant un volume de 40 MW,
  • par une activité soutenue du segment des grandes toitures (100 à 250 kW), atteignant un niveau de 22 MW,
  • par une légère reprise sur le segment des très grandes toitures (250 kW à 1 MW), avec un volume de 3 MW, 
  • par une forte baisse du segment des grandes installations (1 MW et +), atteignant 60 MW ce 4ème trimestre, volume inférieur de moitié à celui du précédent trimestre.
Fin octobre 2018, soit 2 ans et ½ après l’adjudication de l’AO CRE 3, le Ministère a publié le taux de réalisation des projets lauréats, il est de 60%. Cette information lève le doute sur les volumes raccordés ces derniers trimestres. Ce taux de réalisation est moyen, mais il montre qu’il existe un réservoir de 350 à 400 MW de projets raccordables. A noter que le raccordement de projets bénéficiant d’un tarif T5 (ou AOCRE2) a été finalement très significatif (environ 600 MWc) sur les 18 à 24 derniers mois.

La part de l’électricité photovoltaïque a battu un nouveau record au 3ème trimestre 2018 avec 3,9% de la consommation brute d’électricité en France. 

La file d’attente est à nouveau en forte croissance et le stock de projets approche les 4 GW au terme de cette année 2018.
 
NB : les chiffres de cet Observatoire concernent la France continentale, ils sont légèrement différents des chiffres du CGDD, car l’Observatoire n’a pas accès aux données de raccordement et de file d’attente des entreprises locales de distribution (ELD), ces dernières n’étant pas publiées.

Entre 100 et 110 GW de nouvelles installations photovoltaïques raccordées dans le Monde en 2018 (99,6 GW en 2017)

La puissance nouvellement raccordée est estimée entre 100 et 110 GW, selon les expressions récentes des analystes, tous soulignant le ralentissement de volume raccordé en Chine en 2018   

La compétitivité de l’électricité photovoltaïque par rapport aux autres sources de production d’électricité traditionnelles ou renouvelables n’est plus à prouver. Son développement est mondial, trusté par l’Asie et les Amériques (quasiment 90% de la croissance annuelle). 

 

Référence : l’analyse du marché français en 2017

Le niveau de raccordement s’est établi à 838 MW (hors ELD, hors Corse) et de 873 MW (avec ELD et Corse). en hausse de 50 % par rapport à la puissance raccordée en 2016.

Après une année 2016 catastrophique, 2017 retrouve les niveaux de raccordement moyen des années 2014 et 2015. La croissance observée entre 2016 et 2017 n’est en fait qu’un rattrapage et le volume raccordé en 2017 n’a pas compensé les carences de raccordement de 2016. 

En 2017, les segments des moyennes toitures (9 à 100 kW) et des grandes installations (1 MW et +) montrent des hausses significatives ; les segments des toitures résidentielles, des grandes et très grandes toitures sont plutôt stables ou en croissance modérée. 

 

28ème édition - 3ème trimestre 2018

27ème édition - 2ème trimestre 2018

26ème édition - 1er trimestre 2018

25ème édition - 4ème trimestre 2017

 

Etude sur les retombées socio-économiques de la filière solaire (2016)