Mis à jour le jeudi 12 janvier 2017 05:25
Share


Commentaires

Le volume de raccordement reste faible par rapport aux volumes alloués, même si l’on note une amélioration du taux de raccordement.

La seconde vague d’appels d’offres, dont l’échéance de mise en service est à la fin du 2ème trimestre, montre un taux d’abandon inférieur à 40%*.

La première vague d’appels d’offres (projets à raccorder fin 2014) avait montré un taux d’abandon supérieur à 50%**.

Il est très clair que la procédure d’appel d’offres ne stimule pas la filière et les résultats en terme de raccordement sont patents.  Le fait d’être lauréat n’est pas la condition exclusive de la réalisation des projets (bail, financement d’un bâtiment, raccordement…).

 
Sources
  • ENEDIS : statistiques trimestrielles - hors entreprises locales de distribution (ELD), hors EDF SEI /  pour T4 2009 et T1 2010 : répartition par segment estimée sur la base des ratios observés à fin 2010
  • RTE : bilans électriques mensuels depuis juillet 2012 
  • CRE : communications trimestrielles des tarifs d’achat

* considérant les installations raccordées entre T2 2015 et T3 2016

** considérant les installations raccordées entre T4 2012 et T1 2015