Mis à jour le jeudi 12 janvier 2017 05:49
Share


Commentaires

Le marché résidentiel a vu les tarifs d’achat chuter de 50% depuis le moratoire bien que ceux-ci restent toujours élevés par rapport aux autres segments. Le dynamisme observé en 2012 et 2013 s’étiole nettement. Ce marché a représenté un volume raccordé de 120 MW en 2014, il est inscrit en baisse depuis mi-2014. En 2015, seuls 83 MW ont été raccordés.

 

Sources

  • CRE : communications trimestrielles des tarifs d’achat